Mikrokosmos

Entrée 12 €

La nuit dévoilée

Chœur de Chambre Mikrokosmos

Défenseur du renouveau choral hexagonal, Mikrokosmos propose depuis 25 ans une palette sonore a capella nourrie d’aventures artistiques peu communes. Porté par une troupe de 40 chanteurs âgés de moins de 30 ans, auréolé de plusieurs prix internationaux et très sollicité par le cinéma, le «laboratoire choral» Mikrokosmos cultive l’audace.

Avec des créations originales mariant influences et partenariats inédits le chœur dissout les frontières entre les arts. Ainsi, la danse hip-hop et la vidéo intimement mêlées au chant dresse un portrait singulier de l’art choral d’aujourd’hui.

Très coloré, le répertoire de Mikrokosmos se compose d’œuvres dénichées dans le monde entier.

Chaque année, des commandes sont passées à des compositeurs français ou étrangers ainsi qu’en témoigne le Concerto pour choeur et violon de Pascal Zavaro créé en 2011 avec Elisabeth Glab, premier violon de l’Orchestre National de France.

Ce sont Aaron Jay Kernis, Brent Michael Davids, Jukka Linkola, Philippe Hersant, Nicolas Bacri, Alain Labarsouque ou encore Patrick Burgan qui nourrissent le quotidien musical du chœur. Et sa discographie reflète ces nombreuses complicités, notamment avec la gravure de deux monographies de Thierry Machuel. Mikrokosmos enregistre aussi les musiques des films La planète blanche, Les rois maudits, Brendan et le secret de Kells, Océans, et Les saisons suite à son exceptionnelle collaboration avec Bruno Coulais.

Mikrokosmos-img-1

Avec Mikrokosmos, la création repose toujours sur un collectif vivant et enthousiaste au service d’un art choral en perpétuel renouvellement.

En 2011, le chœur a également créé Ombres vives, un ciné-concert original pour lequel les jeunes artistes prêtent leur voix parlée et chantée à des films amputés de leur bande son. Pour cette post- synchronisation, ils sonorisent et bruitent à l’aide de 500 accessoires insolites les 40 films sélectionnés. En 2014, suite à une résidence à la Meredith Monk House Foundation à New- York, Mikrokosmos a proposé un spectacle avec l’artiste américaine à l’occasion de ses 50 ans de carrière.

mikrokosmos-2

De renommée internationale, le chœur continue de tutoyer les plus belles acoustiques.

Loïc Pierre

loic-pierre-mikrokosmos

Fondateur et directeur artistique du Chœur de chambre Mikrokosmos depuis 1989, Loïc Pierre est aussi metteur en scène, scénographe, compositeur et plasticien.

Après des études de musicologie à la faculté de Tours, il complète sa formation auprès de personnalités comme Michel-Marc Gervais, Eric Ericson, Rachid Safir ou Nicole Corti. Fervent défenseur du répertoire contemporain, les nombreuses commandes aux compositeurs Pascal Zavaro, Philippe Hersant, Thierry Machuel, Nicolas Bacri, Patrick Burgan et bien d’autres, l’amènent à partager une résidence à la Cité de la musique en 1999 avec le Jeune chœur de Paris et Laurence Equilbey.

Il côtoie l’Opéra contemporain en 2008 pour la reprise de Medeamaterial de Pascal Dusapin avec l’orchestre Les siècles dirigé par François-Xavier Roth, mais aussi Le prisonnier et Le chant du prisonnier de Luigi Dallapiccola à l’opéra de Limoges sous la direction de Jérôme Kaltenbach.

Sa passion pour le cinéma l’amène à concevoir de nombreux spectacles et ciné- concerts influencés par Hitchcock, Lang, Tarkovski ou encore Méliès. Artiste pluriel et toujours en recherche d’originalité, son travail puise ses influences chez Ariane Mnouchkine, Bob Wilson et Martin Scorsese. Il aura ainsi l’opportunité de collaborer avec certains d’entre eux comme Mérédith Monk, Daniel Mesguich ou Grete Pedersen.

Interprète remarqué des œuvres du grand répertoire choral comme La messe pour double chœur de Franck Martin, ou Figures humaines de Poulenc, Loïc Pierre aime effacer les frontières et faire vivre l’art choral dans son entière contemporanéité. Il tisse ainsi des liens inédits avec la danse hip-hop et la compagnie Black Blanc Beur, la vidéo et Antonella Bussanich (Le livre de sable sur une musique de Thierry Machuel) ou plus récemment le violon avec le Concerto Songs of innocence de Pascal Zavaro.

Sculpteur de son, il collabore avec de nombreux interprètes. Michel Portal, Laurent Korcia, Pascal Gallois, Geneviève Laurenceau, Elisabeth Glab, Barbara Hendricks et Aïcha Rédouane demeurent des complices attentifs.

Loïc Pierre est aussi directeur artistique du Festival de la voix de Châteauroux.

Programme: La nuit dévoilée

que chuintent les ténèbres…

Joby Talbot (1971)
Leon (2002) extrait

Meredith Monk (1942)
Plague (1988)

Francis Poulenc (1899-1963)
Figure Humaine (1943)
…Toi ma patiente…
…Riant du ciel et des planètes…
…le jour m’étonne et la nuit me fait peur…

Gjermund Larsen (1982)
Halling frå senja

Gjendine Slålien (1871-1972) sur un arrangement de Günnar Eriksson (1936)
Gjendines bådnlåt

…la nuit épouse en ombre tous les embrasements…

Joby Talbot (1971
Leon (2002) extrait

Meredith Monk (1942)
Jewish storyteller (1988) Dance (1988) Dream (1988)

Jaakko Mantyjärvi (1963)
Die stimme des Kindes (1998)

Grete Pedersen (1962)
Ned i vester soli glader (Hymne vespéral)

Peter Warlock (1894-1930)
The full heart (1915)

…voiles, voix et runes…

Joby Talbot (1971)
Leon (2002) extrait

Norman Luboff (1917-1987)
Black is the color

Veljo Tormis (1930)
Laine vereeb (1998)

Edvard Grieg (1843-1907)
Opus 71

Henning Sommerro (1952) / Grete Pedersen (1962)
Brujemarsj (marche nuptiale)


Toutes les informations se trouve sur le site internet de MIKROKOSMOS en cliquant ici

ou sur la page facebook MIKROKOSMOS en cliquant ici