Maitrise de Seine Maritime

La Maîtrise de Seine-Maritime a été créée en 1991 par le Rectorat de l’Académie de Rouen et le Centre d’Art Polyphonique de Haute-Normandie avec la volonté de développer les chœurs et maîtrises d’enfants en région.
Structure de formation et de diffusion en résidence à Yvetot, au Collège Albert Camus – dont elle devient, en 2005, Classe à Horaire Aménagé Musique (CHAM) – et au Lycée Raymond Queneau, la Maîtrise permet à des élèves de la 6ème jusqu’à la Terminale de recevoir, en complément d’une formation scolaire générale, un enseignement spéci que dans le domaine vocal tout en leur garantissant les meilleures chances d’épanouissement.
Depuis 2015, la Maîtrise compte un chœur pré-professionnalisant de 36 jeunes chanteurs âgés de 15 à 25 ans ainsi qu’un chœur d’adultes constitué d’une centaine de musiciens amateurs.
Cette situation exceptionnelle fait de la Maîtrise de Seine-Maritime un formidable instrument à géométrie variable qui permet, pour chacun des projets musicaux, de composer la palette des timbres et des sensibilités qui sera la plus à même de le servir. L’effectif de concert s’étend du petit ensemble vocal de quelques chanteurs au grand chœur de 200 personnes.
Principalement active dans le département de Seine-Maritime et en Région Normandie, la Maîtrise est également présente dans les programmations de prestigieux festivals français. Elle répond aussi régulièrement à l’invitation d’institutions étrangères. Depuis 2013, la Maîtrise s’inscrit dans l’élan des grands jeunes chœurs européens en participant régulièrement à des concours internationaux (Tours, Neerpelt, Venise, Tolosa). Associé au compositeur Thierry Machuel, elle organise en mai 2017 sur le territoire d’Yvetot le premier festival Européen de Chorales scolaires « L’Europe de mes rêves ».
Elle est dirigée depuis septembre 2012 par le chef de chœur Mathias Charton.

chef de chœur Mathias Charton
Titulaire d’un master en musicologie et analyse, de l’agrégation de musique et du diplôme d’état de direction d’ensembles instrumentaux, Mathias Charton devient très tôt un acteur engagé de l’univers de la pédagogie musicale.

le programme :

– Fill a me up de Choplin Pepper
– Blackbird de The Beatles
– God be in my head de John Rutter
– Locus Iste d’Anton Bruckner
– O Bone Jesu de Giovanni Palestrina
– La, la, la, je ne l’ose dire de Pierre Certon
– Belle qui tient ma vie de Thoinot Arbeau
– Mille Regretz de Josquin dès Près
– Ce moys de may de Clément Janequin
– Will you come and follow me ( Traditionnel )
– Il est bel et bon de Pierre Passereau
– Goodnight, Sweetheart de Calvin Carter
– Jubilate Deo de Manolo Da Rold
– Amani Peace d’Audrey Synder
– Prayer of the children de Kurt Bestor
– Psaumes 23, 35, 45 et 138 de Claude Lejeune

le site Maitrise de Seine Maritime

facebook